PRIX JEAN VIVIÉ

Le Prix Jean Vivié récompense des projectionnistes et des monteurs opérant lors du Festival de Cannes et du marché du film. En mettant en lumière deux d’entre eux, ce prix récompense le professionnalisme et la rigueur du travail de l’importante équipe des projectionnistes et de la maintenance qui permet aux spectateurs du Festival de bénéficier de l’une des meilleures expériences cinématographiques au monde.

“Le Débiteur d’Or” récompensait le travail des techniciens qui s’étaient particulièrement distingués au cours du Festival. La CST l’a décerné de 1984 à 2000.
Cette distinction, qui faisait référence au cylindre à dents qui s’engageait dans les perforations du film pour le faire avancer, était remise traditionnellement lors du déjeuner des techniciens le lendemain de la clôture.
En 2001 le “Débiteur d’Or” a été rebaptisé “Prix Jean Vivié” en l’honneur de l’un des membres fondateurs de la CST, précurseur des contrôles techniques dans l’industrie cinématographique.

En 2002 Prix Jean Vivié (meilleur opérateur projectionniste) et Claude Soulé (meilleur monteur de programme)


Qui était Jean Vivié ?
Ingénieur visionnaire, Jean Vivié (1904-1972) a participé en 1936 à la fondation de l’école de Vaugirard, qui deviendra ENS Louis-Lumière et en 1942 au Contrôle technique du cinéma, qui devriendra la CST en 1948. Il contribua ensuite à l’enrichissement considérable des collections de la Cinémathèque et fut à l’origine de la construction, entre 1966 et 1967 du premier bâtiment de conservation des films sur pellicule de sécurité qui deviendra la Direction du Patrimoine Cinématographique du CNC.
Bien que la vie de Jean Vivié soit impossible à résumer en quelques lignes, la CST a souhaité rendre hommage à l’un de ses fondateurs en nommant d’après lui l’un de ses prix attribués à Cannes.

Qui était Claude Soulé ?
Claude Soulé était salarié permanent de la CST de 1954 à 1990 et Directeur général durant les 15 dernières années de sa présence. Il a été l’acteur principal de la mise en place du contrôle systématique des salles de cinéma (entre 1979 et 2012), qui explique la qualité du parc de salles français. À Cannes, il a mis en place l’accompagnement de la Direction technique du Festival de Cannes par la CST et fut le créateur du prix du Débiteur d’or.

 

Lauréats des précédentes éditions

2022
Meilleure projectionniste : Myriam Yven
Meilleur monteur : Marc Delavergne-Otty

2021
Meilleure projection : Franck NIS
Meilleur montage : Agata LOPKO 

2019
Meilleur projectionniste : Félix GOURIO

2017
Meilleure projection : Alexandre VINCENT
Meilleur montage : Jean-Michel GABARRA

2016
Meilleure projection : Ian TROSZINSKI
Meilleur montage : Bruno ANGELOTTI

2015
Meilleure projection : Damien DEVRESSE
Meilleur montage : Stéphane TEXIER

2014
Meilleure projection : Cécile PLAIS
Meilleur montage : Sébastien AUBERT

2013
Meilleure projection : Pauline CLAVERIE
Meilleur montage : Éric CHÉRIOUX et HANS-NIKOLAS LOCHER
Prix du 35 mm : Philippe VIARD et Hamid KOUSKOUSSA

2012
Meilleure projection : Florent BRIQUET
Meilleur montage : Frédéric LANNOY
Prix du 4K : Eric BURZI et Patrick MANAGO

2011
Meilleure projection : Jean-Cédric DEULLIN
Meilleur montage : Jean-Baptiste HENNION

2010
Meilleure projection : Emmanuel MEIH
Meilleur montage : Sonia ROBIN

2009
Meilleure projection : David DALET
Meilleur montage : Loïc VANNESTE

2008
Meilleure projection : Annickn LESTIEN
Meilleur montage : Marc REDJIL

2007
Meilleure projection : Sylvain GAUTIER
Meilleur montage : Serge MARSAUD

2006
Meilleure projection : Paul GENESTY
Meilleur montage : Jean-Marc SANCHEZ

2005
Meilleure projection : REGNAULT
Meilleur montage : Alain SURMULET

2004
Meilleure projection : Éric FALCON
Meilleur montage : Laurent et Guy

2003
Meilleure projection : Philippe KAHAN
Meilleur montage : Philippe OCTO et Sophie MAI VAN HANH

2002
Meilleure projection : Philippe DESCAMPS
Meilleur montage : Rachid TIZZI

2001
Meilleure projection : Paul KIRBI

2000
Meilleure projection : Thierry MONTHEIL

1999
Meilleure projection : Didier CREUTZER

1998
Meilleure projection : Daniel GALTE
Meilleur montage : Jacques LEMOINE

1997
Meilleure projection : HIRRIGOYEN

1996
Meilleure projection : CHAMSKI

1995
Meilleure projection : CARLON

1994
Meilleure projection : Patrick MANAGO

1993
Meilleure projection : Jean-Michel GABARRA

1992
Meilleure projection : Éric FALCON

1991
Meilleure projection : KITTLER

1990
Meilleure projection : WERNER

1989
Meilleure projection : MAGNIER

1986
Meilleure projection : VIAL

1985
Meilleure projection : Gérard CERF

1984
Meilleure projection : Loïc LEDEZ